Face à une population vieillissante, de nombreux jeunes professionnels doivent assumer le rôle d’aidant pour leurs parents ainsi que leurs propres enfants. Les membres de la génération sandwich ressentent le fardeau financier et émotionnel que font peser sur eux des responsabilités toujours plus grandes. La productivité au travail en souffre et l’absentéisme est en hausse.

D’ici à 2031, on s’attend à ce que près de1 Canadien sur 4 ait plus de 65 ans,ce qui veut dire que probablement il y aura aussi plus de personnes souffrant de démence et autres maladies similaires liées à l’âge. Une étude réalisée en 2018 a révélé qu’actuellement 56 pour cent des Canadiens prennent soin ou s’attendent à devoir prendre soind’unmembre de la famille âgé dans les trois à cinq ans qui viennent .

Cette lourde responsabilité pèse sur les membres d’une génération qui s’occupe déjà de ses propres enfants, ce qui leur laisse moins de temps à consacrer aux tâches liées à leur travail. Les employeurs qui s’empressent de soutenir ces personnes peuvent compter sur des employés moins stressés qui ont plus de temps à consacrer à des activités productives.

La génération sandwich au travail

Les travailleurs de la génération sandwich ressentent une énorme pression de s’acquitter de leurs responsabilités grandissantes tout en donnant l’apparence d’être calmes et sereins. Ils hésitent souvent de partager leur situation avec d’autres de peur de perdre leur emploi.

Les employeurs souffrent eux aussi de cette situation sous la forme d’une perte de productivité et d’une augmentation des frais de soins de santé. En sachant reconnaître les effets lourds de conséquences de ces doubles responsabilités d’aidants, les employeurs peuvent faire une différence.

Offrir un soutien à des employés dépassés par les événements a non seulement pour effet de réduire les niveaux de stress individuel mais aussi de procurer des avantages financiers aux employeurs.

Comment les employeurs peuvent soutenir des employés surchargés

Selon une recherche menée par Harvard, 25 pour cent des employés qui quittent leur emploi le font pour prendre soin d’un conjoint, d’un partenaire ou d’un membre de la famille malade ou invalide. Les employés sondés ont cité le coût excessif de l’aide rémunérée ou l’incapacité de répondre aux exigences du travail en raison des responsabilités grandissantes de prodiguer des soins comme raisons de quitter leur emploi. Que peuvent faire les employeurs pour alléger une partie de ce fardeau?

Entamer une conversation

Les soins aux aînés sont souvent un sujet de culpabilisation. Les employés peuvent penser qu’ils ne devraient pas se plaindre des responsabilités additionnelles. Ils veulent donner l’impression qu’ils sont capables de s’acquitter de leurs nombreuses obligations personnelles et professionnelles.

Si personne ne parle des problèmes auxquels est confrontée la génération sandwich, les employés peuvent tomber dans le piège de se sentir isolés. Entamer une conversation sur les difficultés contre lesquelles les aidants doivent lutter est un premier pas vers un changement positif.

Passer en revue les avantages sociaux des employés

Les employeurs qui veulent apporter un soutien à la génération sandwich devraient envisager de passer en revue leurs avantages sociaux pour voir s’il y a de nouvelles opportunités. Offrir des avantages pour soins aux enfants et aux aînés peut apaiser certaines craintes et anxiétés à l’égard de la question.

De même, les employeurs doivent s’assurer que chacun est au courant des avantages qui sont à sa disposition Les sondages indiquent qu’environ un tiers des employés ne comprend pas entièrement sa protection en matière de soins de santé.

Soyez flexible

Entre les responsabilités professionnelles, les soins aux enfants et ceux aux aînés, les employés de la génération sandwich n’ont pas beaucoup de temps à consacrer à toutes les tâches de vie nécessaires. Les employés en arrivent donc souvent à faire des coupures là où cela fait le plus mal : dans leurs soins personnels.

Le temps que les employés devraient consacrer à leurs soins personnels, leur hygiène et leur sommeil ils l’emploient à s’occuper des autres. Les employeurs peuvent aider les personnes à récupérer pour eux-mêmes cette précieuse ressource en offrant un équilibre entre la vie personnelle et professionnelle. Les cadres peuvent travailler avec les employés pour adapter leur emploi du temps en fonction de leurs rendez-vous et autres responsabilités. Leur offrir la possibilité de travailler de chez eux peut aussi les aider.

Malgré les apparences, beaucoup de travailleurs mènent tous les jours des luttes personnelles. Élever des enfants tout en prenant soin de parents âgés complique la vie de telle façon à perturber leur vie professionnelle. Mais avec le soutien d’employeurs attentionnés, ces personnes peuvent prendre leurs circonstances en main et continuer de s’épanouir personnellement et professionnellement.

Obtenez votre copie gratuite des normes sur un milieu de travail sain pour en savoir davantage sur la façon de créer un environnement dans lequel les personnes se sentent valorisées et engagées.


Sources:
https://www.newswire.ca/news-releases/are-canadians-notably-millennials-ready-to-care-for-growing-senior-population-688987251.html
https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/91-520-x/00105/4095095-eng.htm
https://www.hbs.edu/managing-the-future-of-work/Documents/The_Caring_Company.pdf
https://www.hrdive.com/news/one-third-of-employees-dont-understand-their-health-benefits/547224/

Télécharger le standard HWP

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Click here to Download